Bernard Wesphael: "Rassemblons plusieurs partis pour former "La Gauche" en vue de 2014"

Publié le 28 Mars 2013

Bernard Wesphael: "Rassemblons plusieurs partis pour former "La Gauche" en vue de 2014"

C’était il y a quasi un an. Bernard Wesphael lançait son nouveau parti, le Mouvement de Gauche, quittant Écolo sur une défaite à la co-présidence. Fort du succès rencontré dans l’Hexagone par Jean-Luc Mélenchon, le Liégeois, actuellement député wallon, espérait profiter de la même dynamique en Wallonie. Onze mois plus tard, cela ne semble pas être le grand engouement…

M. Wesphael, Jacques Chevalier, ancien membre du Mouvement de Gauche, vient de claquer la porte du parti avec fracas et n’est pas tendre avec vous dans la lettre ouverte qu’il vous adresse. Il parle notamment de chiffres hallucinants que vous colportez…

Je tiens tout d’abord à mettre les choses au point. Nous avons estimé au sien du MG (Mouvement de Gauche, Ndlr) que ce monsieur ne respectait pas les règles essentielles de fraternité et d’égalité au sein du parti. Quant aux chiffres, j’ai les fichiers et ils sont accessibles à toute personne qui le souhaite…

Justement, où en est-on au niveau des membres? Concrètement?

Nous avons 1.300 adhérents et sympathisants, environ.

Et combien sont en ordre de cotisation?

315 personnes.

Quel regard portez-vous là-dessus? Le succès paraît plus que mitigé…

Nous avons fait une série de rencontres citoyennes en Wallonie et à Bruxelles. Nous avons eu entre 20 et 80 personnes selon l’endroit. En période non-électorale, il est logiquement plus difficile de mobiliser. Il est évident que cela prendra donc du temps. Mais nous avançons, pas à pas. Désormais, les statuts sont votés et l’élection des différents comités d’arrondissements va avoir lieu. Sans compter, le 21 avril prochain, les élections du président et du vice-président. Donc voilà, nous y allons petit à petit.

Certains vous accusent de vous comporter de manière un peu "dictatoriale" en interne…

Écoutez, c’est faux! Le 16 mars, les statuts ont été votés. Il y avait une cinquantaine d’amendements à ces statuts. Et j’ai été battu sur plusieurs de ces amendements que je défendais. Par ailleurs, et ça je peux le jurer solennellement

L'analyse

Le PTB+, Vega, le Mouvement de Gauche. Même si ce dernier a encore tout à prouver puisqu’il ne s’est jamais retrouvé face aux électeurs, nous avons-là trois formations politiques qui se situent à "la gauche de la gauche", pour reprendre un terme en vogue. Les détracteurs parleront d’extrême-gauche, les sympathisants de vraie gauche. C’est selon. Par contre,un constat est là: il y a une multiplication des partis politiques sur la gauche de l’échiquier, justement. Outre les trois précitées, mentionnons également les partis "confirmés" sur la plan électoral que sont le PS et Écolo. Cela promet donc des débats animés car chaque formation voudra se faire remarquer au sein de cet embouteillage qui se profile en vue du grand test électoral.

D'où l'idée d'un rassemblement de plusieurs partis de gauche radicale (PTB, PC, Vega, MG...) émise par Bernard Wesphael en vue de former un grand "pôle" alternatif. Reste à voir si c'est possible dans les faits, car ces différents partis ont des idées propres qui ne sont pas forcément conciliables avec celles d'un autre...

La réponse de Raoul Hedebouw à Bernard Wesphael est à lire dans les commentaires de cet article.

Photo: Bernard Wesphael doit faire décoller le MG sous peine de ne plus exister politiquement (Crédit: Thomas Van Ass)

Rédigé par Gaspard Grosjean

Publié dans #Liège, #Politique, #MG

Commenter cet article

wastelain JJ 04/04/2013 22:29

Bonsoir cher camarade, si vous voulez mz joindre je crois que je peux vous aider, je suis en effet en grand différend avec le PS de Wa vre où je fus conseiller communal avec près de 450 voix de préféence après flahaut laloy et vanhelwegen, je suis une figure trop à gauche de cette ville où mon caractère de plus que gauche fait un ravage dans la population, si vous voulez me contacter , fraternellement à vous

MGJOD 29/03/2013 00:04

Monsieur Visconti, vous parlez d'envoyer UN élu pourquoi un seul ??? Vous voulez certainement dire par un élu uniquement Bernard Wesphael ??? Le malheureux député dont le siège est en jeu à partir de mai 2014, car ayant quitté ECOLO, le pauvre doit à tout prix trouver une parade pour le garder afin de continuer à toucher le pactole financier de ce mandat et ce afin de finir ses vieux jours à l'aise ... Et vous pensez aussi qu'uniquement la gauche peut faire raisonner dans les cénacles la voix du petit peuple ??? Moi je vous dis que non, il ne faut pas être obligatoirement de gauche pour être du côté du petit peuple. Nous le MGJOD, nous le sommes aussi et nous sommes neutre et exclusivement du côté du petit peuple, nous donnerons même les 2/3 de nos revenus de mandats politique pour les démunis et nous ne sommes pas à cheval à la fois du côté des pauvres et en même temps du côté des riches comme certains partis de gauche le sont actuellement ... lorsqu'on se dit de gauche on est uniquement du côté des gens d'en bas, mais pas des deux à la fois ou alors ce n'est que de la mascarade...

Visconti Freddy 28/03/2013 22:44

Avis à tous les leaders de la gauche : le combat commun c'est en premier la recherche de l'unité entre tous, sans arrière pensée électorale ou partisane. Même si 2014 n'est certainement pas une fin en soi, par contre c'est un "momentum" qui nous permettra de montrer un seul visage de la gauche aux citoyens. Nous devons envoyer un élu aux Parlements nationaux et régionaux. Afin de permettre à la voix des belges d'en bas de raisonner dans les cénacles du capital.

MGJOD 28/03/2013 22:16

Pourquoi Bernard Wesphael est resté 32 ans à ECOLO ??? Pourquoi n'est-il pas parti plus tôt d' ECOLO ??? Si ce n'est UNIQUEMENT parce qu'il n'a plus été élu en interne à ECOLO en mars 2012 et cela ne lui a pas plu, donc il a claqué la porte, ne supportant pas de n'être plus président de qque chose. Il a même refusé à l'époque la main tendue par le PTB car évidemment pas question pour lui de devoir obéir à qqun et encore moins au PTB qui a selon lui "tout les vices de la terre"... préférant être celui qui commande et à qui tout le monde doit se plier, il fonde le MG surfant sur la vague Mélenchon pour attirer les gens déçus du PS et autres ... Bref si Bernard Wesphael avait été élu à la présidence d'ECOLO en mars 2012 et bien jamais il ne l'aurait quitté et jamais on aurait entendu parler du MG...

Jacques CHEVALIER 28/03/2013 21:03

315 membres cotisants c'est encore exagéré, il y a lieu d'en décompter les personnes qui ont démissionné et dont on sait qu'ils l'ont fait. Au MG même si on esr parti on compte toujours puisqu'on a payé le plus souvent à l'avance pour un an. Début avril il faudra dire 314, je ne serai plus là, fin mai on peut être sûr que la dizaine de démissionnaires récents ne seront plus comptabilisables et combien d'autres ?
Le 16 mars des amendements ont été votés c'est vrai mais pas ceux proposés par le Forum (dont 80 % écrits par moi) parce que tout simplement pas discutés, mis à la poubelle comme ceux proposés par l'arrondissement de Mons dont les 3 responsables ont quitté quelques jours avant leur fonction tout en restant membres du MG. Ceux-ci se sont vu, comme moi, refuser l'entrée à l'assemblée statutaire. Tout n'est qu'apparence au MG, aucun débat politique, exclusions, simulacres de démocratie, mensonges récurrents. Ce parti a joué sur l'effet Mélenchon mais, vécu de l'intérieur, n'a aucun rapport avec le Parti de Gauche de JLM même s'ils ont été invités au congrès de Bordeaux, heureusement pour la gauche liégeoise que les amis de Véga y étaient invités eux aussi !