Réunion au MR: "le président a clarifié les choses"

Publié le 11 Avril 2013

Réunion au MR: "le président a clarifié les choses"

«La Meuse» s’en faisait l’écho: le président du Mouvement réformateur, Charles Michel, avait convoqué les cinq personnalités qui comptent au MR liégeois. Le but? Mettre fin aux querelles incessantes qui ont lieu à Liège, où la cohérence du parti n’était plus d’actualité. De l’aveu de chacun, cette réunion était indispensable. Chacun a dit ce qu’il avait à dire et, désormais, c’est tous dans la même direction.

À présent, "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, Madame la Marquise". C’est un peu le message que véhiculait chacun des participants à la réunion au sommet entre le président national Charles Michel et les cinq pointures du Mouvement réformateur liégeois. En l’occurrence les président et vice-présidente d’arrondissement Philippe Dodrimont et Katty Firquet, le président provincial Daniel Bacquelaine, le président du MR de Liège-Ville Gilles Foret et Christine Defraigne, la cheffe de groupe au conseil communal.

Convoqué suite aux derniers événements du conseil communal liégeois qui ont quelque peu défrayé la chronique, le "club des 5" a pu mettre les choses au clair.

"C’était une réunion constructive. D’ailleurs, je souligne que le fait que l’on se parle dans des moments plus difficiles est un signe de maturité", déclare ainsi Christine Defraigne. Le député-bourgmestre calidifontain Daniel Bacquelaine abonde dans le même sens: "Je souhaitais, à titre personnel, la tenue d’une telle réunion car chacun devait pouvoir dire clairement ce qu’il pensait afin qu’il n’y ait plus aucune ambiguïté. Nous avons donc pu nous expliquer chacun à notre tour avec un arbitrage du président de parti."

Tous se veulent donc unanimes: une colonne vertébrale a été redéfinie et, désormais, c’est tous dans le même sens. Fini les divergences, place aux propositions et aux réponses concrètes et… communes. "Il a été décidé de travailler de manière forte pour défendre à la fois Liège de manière générale, mais aussi et surtout nos positions libérales", détaille encore Daniel Bacquelaine.

La députée wallonne, également sénatrice, ne dit pas autre chose: "Le président a recadré les choses entre les différents protagonistes. L’ambiance était cordiale et constructive. Cette réunion, il fallait la tenir. Elle fut constructive et je ne doute pas qu’elle va directement porter ses fruits."

Par contre, les choses sont claires dans l’esprit de tous. Les événements qui ont eu lieu lors du dernier conseil ne peuvent plus se reproduire. "Des événements comme ça, désormais, c’est exclu", tranche le président provincial.

Les événements politiques futurs nous diront si ces bonnes résolutions s’appliqueront bien de manière effective.

Photo: Daniel Bacquelaine, Christine Defraigne et Philippe Dodrimont, tous dans la même direction désormais? (C.F.)

Rédigé par Gaspard Grosjean

Publié dans #Politique, #MR, #Liège

Commenter cet article