201€ le jeton de présence à la Province de Liège. Décrouvez ce que gagnent les conseillers communaux et provinciaux

Publié le 12 Février 2013

201€ le jeton de présence à la Province de Liège. Décrouvez ce que gagnent les conseillers communaux et provinciaux

Mais pourquoi diable le sujet de la rémunération des élus du peuple est-elle une question tellement taboue? Ne nous leurrons pas, ce n'est jamais avec entrain qu'un politique répond à cette question lorsqu'il est interrogé par un journaliste. Pourtant, leur rémunération mérite une publicité. Et pour ceux qui ne le font pas d'eux-mêmes, alors la presse doit s'en charger. Sans démagogie, mais en révélant les choses et en donnant à chacun l'occasion de s'exprimer. Ainsi, chacun se forgera sa propre opinion. Partant de ce postulat, les montants des jetons de présence des conseillers provinciaux et communaux n'échappent pas à la règle. Sans surprise, c'est à la Province de Liège que les conseillers touchent le plus avec 201€ bruts par jeton, aussi bien pour le conseil que pour les commissions.

Ainsi, comparativement aux 24 communes de l’arrondissement de Liège, c’est à la province qu’un élu "gagne" le plus avec 201 euros bruts par jeton de présence. Il s’agit ici du dernier montant indexé pour 2013. Il était de 197 euros et des poussières auparavant. À titre de comparaison, un jeton à la Ville de Liège, pour une présence de l’élu au conseil, se chiffre à quelque 197 euros. Le montant est plafonné par la tutelle régionale. Et du côté de la Province de Liège, il est au maximum. Rien d’illégal donc, précisons-le d’emblée. D'ailleurs, il n'y a aucune raison que les élus ne bénéficient pas d'une rémunération pour le travail qu'ils fournissent. Que certains soient là pour se tourner les pouces, c'est encore autre chose. Sans démagogie, Matthieu Content, fraîchement élu au sein de l'assemblée provinciale, s'est quand même étonné de ces montants: "Il est vrai que lorsque je compare les montants des jetons de présence des conseillers provinciaux par rapport à ceux des conseillers communaux, même de grosses villes, je suis étonné. Je ne remets pas en cause le principe mais plutôt le montant." Et de donner un exemple concret: "Au mois de novembre dernier, nous avons eu un conseil étalé sur quatre jours car il y avait le budget. Ce qui est logique car il y avait une pile de 30 cm de dossiers à examiner. Mais nous avons touché quatre jetons de présence à 197 euros chacun (montant 2012, N.D.L.R.). Ajoutez-y deux commissions, ce qui fait deux jetons supplémentaires, et vous arrivez à une somme un peu inférieure à 1.200 euros bruts."

Un montant qui doit être payé à chaque conseiller provincial, 51 sur 56 en l’occurrence. En effet, les cinq députés provinciaux ne touchent pas de jetons mais ont un "salaire fixe".

Pour André Gilles, Député provincial - Président, "ce montant n'est pas exagéré car, s'il y a eu une réduction du nombre de conseillers provinciaux (de 84 à 56, N.D.L.R.), la masse de travail est restée la même. Il y a donc plus de boulot." Fabian Culot, chef de groupe MR au conseil provincial, ne s'offusque pas non plus de ce montant, "car il faut aussi penser à ceux qui ne font pas de la politique leur métier. Un conseil provincial, par exemple, c'est à 15h (!), il faut donc prendre congé." Du côté du cdH, on se déclare ouvert à une discussion sur le sujet, tout en ne remettant pas fondamentalement le principe en cause.

Signalons également que dans ce cas, les élus reversent un pourcentage à leur formation politique. 10% au PS, 5% au cdH, 30% chez les Verts et 100% au PTB+. Au MR, il n'y a aucune règle spécifique. "C'est selon la locale à laquelle on appartient. Il n'y a pas, pour les élus provinciaux, de règle définie. A titre personnel, je verse 200€ par an à ma locale sérésienne pour mon mandat de conseiller communal et 200€ pour mon mandat de conseiller provincial."

Plus globalement, on ne peut que regretter qu'il n'y ait pas une publicité systématique de ce que gagnent les élus. Quant aux polémiques, parfois poujadistes de la part de certains, qui pourraient naître de cela, c'est à ces élus, justement, de les désamorcer via un travail assidu et de qualité.

Voici les montants des jetons de présence des conseillers communaux des 24 communes de l'arrondissement de Liège (Conseil et commissions). Source: LaMeuse

Voici les montants des jetons de présence des conseillers communaux des 24 communes de l'arrondissement de Liège (Conseil et commissions). Source: LaMeuse

La fiche de paye du mois de décembre 2012 d'un conseiller provincial.

La fiche de paye du mois de décembre 2012 d'un conseiller provincial.

Rédigé par Gaspard Grosjean

Publié dans #Politique, #Liège, #Ecolo

Commenter cet article

Silvana Carota 12/02/2013 14:36

Je suis pour la publication de tous les salaires et jetons de présence. Le citoyen a le droit de savoir puisu'il s'agit d'argent public. Ceci étant, vos chiffres ne sont pas corrects. Il semble que tous les montants ne sont pas indiqués en brut. A Grâce-Hollogne par exemple le jeton de présence est bien de 125 € mais net. Ce qui, en réalité, nous donne un montant de 197 € brut. En ce qui concerne la Province, je suis plutôt de l'avis de Mathieu Content mais la fiche de salaire que vous présentez induit en erreur. Cette fiche de salaire appartient, de toutes évidences, à un chef de groupe. En effet, seuls les chefs de groupe font partie du bureau du Conseil Provincial. En réalité, les "simples" conseillers ont perçus en décembre 591.34 € net. Ce qui nous font 400.22 € brut. Publier des chiffres c'est très bien mais alors publiez les bons.

Gas 12/02/2013 17:12

Ah mais je vous rassure, je ne remettais pas votre parole en doute. J'expliquais juste la manière dont nous nous étions fait communiquer ces chiffres. En l'occurrence, à chaque fois, par le receveur communal.

Silvana Carota 12/02/2013 17:09

Je n'y vois aucun malice. Je tenais juste à préciser. En ce qui concerne Grâce-Hollgne, je suis conseillère sortante de la Commune. Je persiste et je signe

Gas 12/02/2013 15:04

La fiche de paie est juste un exemple pour illustrer le montant d'un jeton de présence. J'en ai reçu plusieurs et j'en ai pris une au hasard. Il est évident que plusieurs paramètres la font varier selon que l'élu est membre d'une ou deux commission(s), s'il est chef de groupe, etc. Mais le montant d'un seul jeton reste identique. Le chiffre est donc correct.
Quant à Grâce-Hollogne, je vous avoue que nous avons reçu ces chiffres (publiés dans La Meuse de ce samedi 9/2) de la part des receveurs communaux et nous avions bien demandé le brut... N'y voyez donc là pas malice.